Etes-vous plutôt « in » ou « out » ?

C’est un lieu commun : pour être créatif, il faut penser en dehors de la boite, le fameux « Think out of the box ». Vincent Baillet, lui, suggère de commencer par bien regarder dans la boîte. Pour le consultant de Solidcreativity, les innovations les plus étonnantes sont souvent les plus simples, celles dont la solution était à portée de main, si évidente, après coup bien sûr. Lors d’une journée organisée par la Flupa à la Cité des Sciences, il y a quelques jours, il a eu le loisir de nous présenter sa méthode de travail nommée Asit pour...

lire la suite

L’innovation selon Edwin Land

Si je devais emporter quelques pensées inspirantes sur une île déserte, je ne manquerais pas de tracer sur le sable cette superbe phrase du physicien Edwin Land : « Innover, ce n’est pas avoir une nouvelle idée, c’est arrêter d’avoir une vieille idée.«    Rien à ajouter, sinon que Land (1909-1991) est l’inventeur du développement photo instantané. Un procédé qui n’intéressa pas Kodak, son employeur de l’époque. Land entreprit donc de commercialiser lui-même sa découverte et fit fortune sous le nom de...

lire la suite

Aller voir ailleurs si on y est !

Le benchmarking créatif est le vrai contrepoint du benchmarking classique, ce dernier consistant à observer ses concurrents pour s’aligner sur leurs bonnes pratiques. Pourquoi ne pas lever le nez et s’inspirer des idées et des solutions qui donnent satisfaction dans d’autres domaines de référence que le vôtre (sport, luxe, cinéma, monde animal, médecine, science-fiction, Internet, finance, politique, transport…) ?   A quoi peut bien penser un fabricant de pots de colle pour écolier en tripotant le tube de rouge à lèvres de sa femme ?   L’analogie est la...

lire la suite

La combinaison du coffre

La créativité est la chose la plus simple du monde. Après-coup. C’est l’histoire du fil à couper le beurre.   Si je vous dis : briquet et poubelle. Vous inventez quoi ? Gagné, le briquet jetable. Et maintenant, stylo et poubelle. Facile ! Après-coup, toujours.   Créer, c’est « bissocier« , soutient Arthur Koestler (« Le cri d’Archimède », 1955), ce qui signifie un « assemblage original et pertinent d’éléments préexistants. »   Nous l’avons vu dans un précédent billet,...

lire la suite