Ouf ou Eureka ?

Le tout premier organisme vivant jamais conçu en laboratoire est l’œuvre de Craig Venter. Au printemps dernier, des ordinateurs très puissants ont fabriqué l’ADN qui a été implanté dans une bactérie (vidée préalablement de sa propre ADN). Et ça marche !

« J’ai bondi vers mon laboratoire, explique Craig au journal Paris-Match, saisi mon caméscope, filmé les colonies bleues qui s’échappaient en cercles concentriques de la bactérie, preuve qu’elle se reproduisait ».

Et ensuite ? Et bien non, le savant ne s’est pas mis à danser le twist debout sur une paillasse, avant de se jeter au cou de toutes les blouses blanches alentour. Non, il a tiré une chaise et s’est assis calmement : « J’ai poussé un énorme soupir de soulagement plutôt qu’un grand hourra. Ces expériences, je n’en voyais plus le bout ! »

Tout le monde n’est pas Archimède ! Tout à sa joie d’avoir résolu une énigme, le mathématicien avait bondi hors de sa baignoire et couru nu dans les rues de Syracuse en criant Eureka ! A moins que cela ne soit une légende… C’est même certain.

Le flash créatif est le couronnement d’un processus d’incubation, même inconscient, une sorte d’enfantement dont on attend la délivrance. En fait, tout est question de temps, puisque le propre d’un créatif est qu’il sait qu’il va trouver tôt ou tard… Lorsque cela arrive, enfin, c’est bien un Ouf ! de soulagement, de réassurance sur son talent si particulier.

Quand le créatif fait ouf, le client fait bof. Autre grand précepte. Le client ou le chef de service, le bon copain, etc.

Dans son livre « Créateurs de noms », Marcel Botton, raconte qu’en « matière de création de nom de marque, le coup de foudre est rare, c’est avec le temps que le client s’attache à son nom. Dans la plupart des cas, un nom de marque est un compromis. »

Comprenez que lorsque son agence Nomen a présenté « Vivendi » ou « Wanadoo », l’annonceur a d’abord fait bof…

De quoi vous passer l’envie de crier Eureka la prochaine fois que vous avez une idée géniale.

Photo Flickr de Schockwellenreiter

Laisser un commentaire