Docteur, suis-je créatif ?!

tous-creatifs

– Oui !

– Ah ?

– Et cent fois plus que vous ne le pensez.

– Moi ?

– Mais naturellement ! Vous être créatif, comme tout le monde…

 

Le docteur John Paul Guilford nous l’a révélé dans les années 50 et il n’a jamais été démenti depuis.

 

Guilford a conduit la première étude scientifique sur la créativité, en qualité de président de l’Association nationale des psychologues américains. Il aura donc fallu attendre le XXème siècle pour que l’humanité s’intéresse à une faculté qui l’aura conduite de l’appropriation des cavernes à l’exploration lunaire.

 

Doté d’un budget fédéral, en 1956, Guilford va comparer 1000 spécimens créatifs (architectes, publicitaires, artistes, inventeurs…) à 1000 Américains ordinaires.

 

Après une série de tests auprès de tous ces individus, ses conclusions sont stupéfiantes :

 

1. Tout le monde possède un potentiel créatif.

Comprenez qu’il y a certaines personnes qui utilisent ce potentiel et la plupart qui l’ignorent.

 

2. La créativité est indépendante de l’âge, du sexe, du niveau social ou de la race.

Pensez que Guilford publie ses travaux pendant la ségrégation raciale. Autrement dit, la femme de ménage noire n’est pas moins dotée par la nature que le petit blanc qui sort de Harvard…

 

3. On peut réveiller sa créativité à n’importe quel moment de sa vie.

C’est la bonne nouvelle ! Ce n’est pas comme pour le piano : il n’y a pas d’âge pour commencer à avoir des idées géniales.

 

Guilford ouvrira la voie aux premières techniques de créativité, en mettant en lumière notre double mode de pensée : divergence/convergence.

Photo Flickr de aeu04117

Laisser un commentaire