On va le faire quand même…

Enorme buzz autour des paillasses de labos : Teruhiko Wakayama vient de cloner d’une souris congelée depuis 16 ans !

 

Et alors ? J’y viens : trouvant une souris au fond d’un congélateur universitaire, dans une simple boite en carton, Teruhiko se dit : je vais la cloner… tout en sachant que c’est scientifiquement impossible.

 

En effet, on ne peut pas cloner une souris congelée « nature » parce que la formation de cristaux de glace vient déchiqueter la membrane des cellules. C’est pourquoi les labos de fécondation in vitro utilisent des agents cryoprotecteurs pour protéger le sperme et les embryons congelés.

 

Teruhiko a pensé : « on va le faire quand même. » Sinon, quoi d’autre ?

 

Avec une grosse pipette, il a donc introduit le noyau de la cellule donneuse dans un ovocyte sans noyau. Après d’autres manipulations, 13 souriceaux ont vu le jour au Centre de biologie de Lobe et le savant japonais a prouvé que ce compte c’est la molécule ADN, ni la cellule, ni le noyau n’ont besoin d’être intacts.

 

« On s’en fout ! On le fait quand même ! » est le credo de Richard Branson, le fondateur de Virgin (Atlantic, Cola, Galatic, Megastore, etc). Après tout, que répondre d’autre à tous ses conseillers qui l’alertent dûment des obstacles, périls ou impossibilités de s’attaquer à tel défi, tel monopole ou tel record ? (*)

 

Belle devise, non ?


On pense aussi à ce mot du comédien Rufus : « Faire du café-théâtre, c’est faire du théâtre quand même. »

 

(*) « Ma petite philosophie connaît pas la crise » Richard Branson, Scali, 2007

Photo Flickr de techshownetwork

Laisser un commentaire