Vivez dangereusement… grâce au réseau !

Quand on pense à tous ceux qui se torturent l’esprit créatif depuis des années pour trouver une idée jack-pot sur internet… Elle était là l’idée, archi simple, visible comme une vache dans un couloir.

Il s’agissait du premier site de rencontre dédié aux personnes mariées ! Il vient d’ouvrir et s’appelle Gleeden.

Enfin un réseau social pour relations extra-conjugales, doivent se dire un tiers des faux célibataires sur Meetic, selon les stats. D’autant que les galipettes n’empêchent pas les sentiments.

Alors Gleeden cartonne. On parle de 5000 adhésions par jour !

Gleeden anticipe même les montées d’adrénaline de ses clients. En effet, dans les FAQ du site, on trouve ce passage aussi cocasse que salutaire : « Le bouton STOP ! (en haut à droite de l’interface) permet dans un moment de panique de sortir en vitesse de l’interface du site. (…) Vous pouvez choisir dans quel site web vous voulez être «expédié» quand vous tapez sur STOP ! »

2 Commentaires

  1. Kine says:

    Les réseaux sociaux et les sentiments : meetic, gleeden..

    5000 inscriptions par jour sur Gleeden ? Curiosité ou réelle consommation ?

    Est-ce que ca va révolutionner notre manière d’être ? Pas sur..

    La vie fait qu’on rencontre énormément de personnes. Ces rencontres peuvent déboucher sur des coups de cœur mais un coup de cœur c’est d’abord le hasard d’une rencontre. Puis une alchimie entre deux personnes, quelque chose qui se produit alors qu’on regarde l’autre pour la première fois, qu’on ne connaît encore rien de lui.

    Certes, Gleeden est innovant surtout concernant la population visée mais il n’est pas certain que ca tienne dans la durée.

  2. François says:

    Merci pour vos remarques Kine. Je suis plutôt d’accord avec vous, c’est pourquoi je considère les sites de rencontres comme des accélérateurs de hasard. De accélérateurs pour ne pas dire des substituts si vous sortez peu, la révolution tient en cela. Il suffit de lire les descriptifs des postulants sur Meetic, ils sont extrêmement révélateurs d’une personnalité. Au delà de ce fantastique pouvoir de connecter les gens, les sites de rencontres, comme tout réseau social, ne dispensent pas de rencontres physiques ! On n’embauche personne sans un vrai entretien (même sur Second Life), on ne se marrie pas sur un clic de souris. Face à face, quelque chose de plus, d’important et même d’imprévisible doit se produire, même si le terrain est bien préparé. En attendant que Google nous découvre l’algorithme du coup de foudre.

Laisser un commentaire