Un peu créativité financière, que diable !

On savait déjà que l’imagination des spéculateurs et prêteurs de tout poil n’avait pas de limite pour inventer de nouveaux produits financiers ou oser des montages les plus exotiques. Les expressions « prêt toxique » ou « obligation pourrie » font désormais partie du langage courant. Par contre, l’originalité est moins courante pour payer un produit ou un service. Actuellement sur nos murs, deux entreprises martèlent un message financier fortement distinctif vis à vis de leurs concurrents. Acadomia (soutien scolaire) vous...

lire la suite