La pêche au mot

Faute de pouvoir construire les villes à la campagne, on peut désormais s’adonner à la pêche en milieu urbain ! Les pratiquants se nomment des street-fishers et se distinguent de leurs aînés, simple pécheurs à la ligne, en rejetant le poisson à l’eau. Ecolo, non ? De plus, ils n’utilisent que des appâts artificiels pour taquiner le brochet, le silure, le sandre ou la perche. Ajoutons que le « pêcheur des rues » est anti-statique par nature. Il se déplace constamment, souvent à vélo, à la recherche du meilleur coin. Ce dynamisme a beaucoup...

lire la suite